Le passage

58987519-17c0-49d2-b8eb-4dc8005615b3

Le silence des âmes

Serpente dans l’itinéraire

Du monde souffrant

Étouffant la détresse

De l’exil existentiel.

Des pensées obscures et entêtantes

Hantent les profondeurs abyssales

De l’âme traversée par le fer de la torture

L’absence envahit l’atmosphère 

Jusqu’à l’étouffement.

Le souffle saccadé du mourant 

Nourrit l’angoisse du survivant

Abandonné à sa solitude amère. 

Le temps défie les rêves

Précieusement portés 

Dans l’imaginaire du poète

Lui révélant la beauté

Des paysages sublimés 

Qui se nichent dans les nervures

Des messages séphirotiques. 

Le ciel s’éclaircit dans l’ascension

Les timides rayons solaires

Transmettent le message mélodieux

Du séraphin joyeux

Qui d’un coup d’aile

Efface les turpitudes du voyage

Le passage de la mort à la vie.

Cette vie indéfinissable

D’une saveur de miel

Encourage les pas du voyageur

Vers la quiétude et le repos

Du valeureux guerrier

Rompu aux combats du passage

Qui mènent à la Sagesse. 

@Hannacelya, 26 janvier 2019

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s