Le silence

Faire silence
Pour vivre l’absence
Qui dans la mémoire
Fait œuvre d’une nouvelle naissance.

Faire silence
Pour effacer les stigmates
Des effractions de l’intime
Qui lacèrent le présent.

Faire silence
Pour prendre de la distance
Dans le secret du cœur
Se remplir de douceur.

Faire silence
Loin de l’effervescence
Pour sentir la fragilité
D’une dignité bafouée.

Faire silence
Pour rêver et respirer
Enfin libre de ses entraves
Qui cloisonnent le souffle.

Faire silence
Pour vivre l’espérance
Pilastre vital
De la régénérescence.

@Hannacelya, le 17 janvier 2021

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s