Inspiration

Un an de poèmes

Un an de bohème

Suspendue à l’inspiration

D’une vague d’émotion

Page blanche

De tes nuages de rêves

S’évanouissent

Les larmes de la perdition.

Elles s’écoulent dans le canal

De la survie

Enivrant de leur roulis

Les plus entêtantes notes

De la souffrance.

Puis,

Au détour de la fronde

Comme apaisée par l’accalmie

Du temps qui passe

Le rayon de soleil

Vient éclairer

La vue du bonheur enchanteur

Trésor de l’éveil.

@Hannacelya

26 février 2017

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s