Enfantine

IMG_1880.JPG

A l’heure où le soleil
Impatient de réchauffer
Les corps endoloris
Meurtris par les cauchemars
Et les soubresauts d’une vie
Déjà passée
Déjà envolée !

Le voici rayonnant
Réveillant les cris matinaux
Des enfants toujours heureux
De vivre et
Prompts à offrir aux passants
Du moment,
Ce miel si doux
Qu’est l’amour !

Le regard pétillant
Soutenu par un sourire d’ange
Les voici offrant au monde
Le message sans cesse
Renouvelé
D’un avenir chargé d’espérance.

Poème dédié à Céleste
@Hannacelia, 16 août 2017

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s