Dire

le
Street Art

Sortir du silence
Sans trahir
Sortir du silence
Sans travestir
Sortir du silence
Sans défaillir.

Poétiser sa vie
Qui a traversé des déserts et des oasis
Flâner dans des mondes de mystères
Rêver en noir et blanc
Au gré des humeurs en couleur
Modelées par les prières et les méditations.

Dépeindre son univers
Pétri de joie et de tristesse
Ébauché dans les rires et les pleurs
Sculpter son visage
Empreint d’expériences
De vie et de mort.

Les larmes ont buriné
Le visage souriant et ridé
Les combats ont martyrisé
L’enveloppe charnelle
Miroir déstructuré d’une réalité
Projetée sur les écrans mensongers.

Dans le secret du corps et de l’esprit
Les batailles livrées
Et les luttes remportées
Ont fait jaillir du tréfonds de l’âme
Un trésor inestimable et inviolable
L’amour inconditionnel.

Les sommets jadis inaccessibles
Immortalisés dans un improbable paradis
Se métamorphosent inlassablement
Comme une invitation particulière
A l’acceptation d’un destin incontournable
Inscrit sous le sceau de la prédestination.

Les révoltes et les colères
N’ont pas épargné le désordre
L’impuissance a fragilisé les certitudes
Et fortifié les doutes
Ouvrant le passage
A la Sagesse tant désirée.

@Hannacelya, le 26 avril 2020

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s