Le sentier

le

Marsanne – Drôme, France

Écrire,

Offrir la beauté de l’existence

Sans ternir avec insistance

La noblesse des blessures

Les stigmates des fractures.

Inscrivant dans les lignes de vie

Les morsures du temps

Que seules les âmes torturées

Arborent dans le secret

Des missives dispersées. 

A chaque tirades

Jaillissent les sillons

Encrés par les larmes

D’un destin tragique.

Bien des mots se sont envolés

Vers un ciel voilé

Par l’amertume d’un deuil impossible. 

Au plus profond des entrailles

Dans le secret d’un cœur lacéré

Mûrissent les rêves oubliés

Dans les broussailles du shéol. 

Fantasmagories et allégories

Noircissent les pages d’une vie

Livrée en vers sinueux

Qui traversent les plaines

D’un imaginaire reconquis. 

Jour après jour

Soleil après soleil

Le ciel retrouve les couleurs

D’une saveur exquise

Dans un ravissement indicible

Qui enveloppe de douceur

Les pensées de douleur. 

@Hannacelya, 30 avril 2019

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Hannacelya dit :

    Un de ces magnifiques poèmes dont ma Mamouche a le secret…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s