Sérénade

Un petit air enjoué

Traverse la brume

De l’esprit perdu.

Des notes s’envolent

Pour une invitation

A la danse de l’Amour.

La démarche flottante

Le brisé avance hésitant

S’accrochant aux portées

Pour résister.

Les dièses s’enchaînent

Sur la partition de la vie

Inspirant une sonate

Ou une symphonie

Peut-être un hommage

A la mélodie des anges.

Les voix s’infiltrent en douceur

Libérant une berceuse

Imprégnée de tendresse,

Et plongent l’âme en détresse

Dans le chant des Béatitudes.

C’est alors que les cors et les flûtes

Transpercent les nuages

Insonorisés par la souffrance

Pour insuffler les accords

De la sérénité dans la joie.

@Hannacelya,09 novembre 2019

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s