Métamorphose

Dans l’enchantement de la vie
La temporalité se dérobe
A bas bruit, imperceptible
Laissant place à la quintessence
D’une sérénité indicible.
Les souvenirs douloureux
Mutent en source de créativité jaillissante
Enrichie par la multiplicité
Des coïncidences et des synchronisations
De destins semblables.
Tapi dans les replis de la pensée
L’ombre du chagrin
Au détour d’une adversité
Comme un spleen épisodique
Surgit et torture le temps d’un éclair.
C’est dans ces instants inévitables
Que le combat transcende
L ’âme baignée dans la compassion
Et l’opiniâtreté de l’esprit
Qui aspirent à l’éveil de l’invisible.
Les vaines tentatives de l’anéantissement
Se détournent, terrassées par la persévérance
Vertu enracinée dans la volonté
Exercée dans la prière et le silence.
L’union des âmes envolées
Au travers d’une multitude de signes
Embusqués dans le quotidien
Soulagent nos abattements passagers
Fortifiant l’impermanence
Pierre angulaire de la résistance.
Ainsi, les jours cheminent paisiblement
Dans une irrévocable résurgence
De la vie transfigurée et magnifiée
Dans l’inconditionnalité de l’Amour divinisé.


@Hannacelya, le 13 juin 2021

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s