L’agonie

Photo Twitter

Sans bruit
La musique lancinante
De la douleur
S’insinue dans le corps
Envahissante et tenace.
Les moments nocturnes
Deviennent le refuge
De l’âme agonisante
Attendant dans le silence
L’ombre de la mort
Qui à pas feutrés tergiverse
En attendant son heure.
Le temps s’écoule
Irrémédiablement
L’âme éreintée
Transpire dans l’angoisse
Épuisant son énergie de vie.
Puis peu à peu, s’abandonnant
Aux promesses du tragique destin
Il s’affaisse lentement.
Redoutant le moment fatidique.
Au loin, la voix du courage
Se fait entendre
Pour exorciser
Le lugubre cheminement
De la souffrance.
Combien de temps encore
Combien de jours
Vont s’écouler
Avant que ne retentisse
La cloche de la finitude.
Lors d’un dernier soubresaut
Le souffle jaillit
Dans un intense effort
Pour offrir au monde
Un ultime geste d’amour.

@Hannacelya, le 21 septembre 2021

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s