Songes

Le vent dispute La faveur de l’ode Avec la tombée de la nuit. J’entends au loin Le bruits de la nature Envahir mon âme Qui s’installe pour une nuit De sérénité et de Paix Que je partage avec vous et avec la #ligue_des_optimistes 🙏🏾😇🌺

La clairière du destin

Le cœur brisé Plongée dans le silence De la nuit D’où s’évaporent Les larmes du corps Et s’égrène le chapelet Du désespoir. Un cri Une rage Une douleur Extirpés des tréfonds Désertiques de l’âme Le vague envahissante Et bienfaisante De la lueur du matin Promesse d’un lendemain De tendresse. La course au bonheur Reflet du…

Puzzle

« Quelle étrange odyssée ! Dans l’intime, Les rêves enfouis S’entrechoquent Dans le labyrinthe Du puzzle mémoriel Tel un reflet lumineux Stimulant la quête De la beauté, De l’essence de la vie, Laissant entrevoir La tresse de la destinée ».   @Hannacelya, 31 janvier 2018 Illustration : Bansky

Revival

Un jour, Un éclair La mort m’a traversé Un autre jour Un autre éclair Une épée m’a achevée. Le temps s’est arrêté, En un instant, plombé La vie s’est sauvée En un instant violé Mon coeur a éclaté. Pulvérisée, Errant dans un paysage lunaire Dans un pays de terreurs, L’âme en peine J’ai marché, J’ai…

Escale

J’ai traversé l’enfer J’ai senti le fer … rouge de la mort. J’ai pleuré J’ai tempêté J’ai bataillé J’ai souri J’ai perdu J’ai déliré J’ai vu le Paradis À travers l’enfer. C’est la joie qui est venue Entre colère et prière Mêlées aux clameurs Du ciel Entre terreurs et silences Turpitudes du jour et de…

Cicatrices

Ma douleur Je la soigne Je la cajole Je lui sourit Ma douleur Je la console Je la conseille Je l’émerveille Ma douleur Je la porte Chaque jour Chaque heure Chaque seconde Ma douleur Elle cicatrise Ma douleur Se refait une beauté Elle sera toujours douleur Mais elle sera aussi bonheur Ma douleur Sera mon…

Paris

  Noël, Paris… Loin de cette belle cité, loin du tumulte des festivités et des agitations… je goûte la saveur de Paris à travers mes souvenirs. Après avoir sillonné ses rue et ses larges avenues, j’arpente désormais les chemins pédestres de la Provence, noyant mon chagrin de maman désenfantée. Les étoiles ont remplacé les réverbères…